Drone Comparatif Septembre 2020

Un comparatif des drones présents sur le marché et des plus vendus sur Amazon en Septembre 2020. Vous pouvez également savoir quels sont les meilleurs drones du marché et “quel drone choisir?”

Pour capturer de belles images aériennes ou pour enregistrer des vidéos à couper le souffle, il faut un engin volant radiocommandé. Ces dernières années, le drone s’est imposé dans notre quotidien, si bien que les fabricants ne cessent d’y intégrer diverses fonctionnalités afin de répondre aux attentes des nombreux utilisateurs.

drone comparatif

Quels sont les différents types de drone, comparatif ?

Avant de choisir le drone qui saura vous satisfaire, il convient de distinguer les différents types de drones.

Les drones RTF ou Ready-To-Fly

Les drones RTF sont particulièrement recommandés aux télé pilotes débutants et pour cause, il n’est pas besoin d’effectuer des montages spécifiques. Il suffit de fixer les hélices, de charger la batterie et de synchroniser la télécommande et le drone.

Les drones BNF ou Bind-and-fly

Ces drones sont pré assemblés, mais ne sont pas fournis avec la télécommande. Il est donc judicieux d’acheter un contrôleur ou de recycler vos vieilles radiocommandes. Vérifiez tout de même leur compatibilité avec l’aéronef. Dans un premier temps, testez l’émetteur et le récepteur, car normalement, ils doivent fonctionner sur la même fréquence. Vérifiez ensuite leur compatibilité au niveau du protocole de fabrication.

Les drones ARF ou Almost-ready-to-fly

Les drones ARF sont surtout dédiés aux professionnels, car ils sont partiellement assemblés. De plus, certains modèles sont vendus sans moteurs donc il faudra faire attention. Si les drones ARF ont été mis sur le marché, c’est pour permettre aux pilotes de personnaliser leurs aéronefs.

Les drones FPV ou First-person view

Les drones FPV sont un peu particuliers, car ils sont dotés d’une caméra à l’avant. Elle transmet automatiquement les images et les vidéos en temps réel. Le télépilote pourra ainsi visionner la trajectoire de l’appareil à travers des lunettes FPV ou via l’écran de la radiocommande ou du smartphone. Il va sans dire que l’expérience est plutôt sensationnelle.

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir un drone ?

Pour choisir le meilleur drone, basez-vous sur différents critères :

  • La durée du vol
  • Le type de moteur
  • Le mode Headless
  • Le GPS
  • La résolution de la caméra

Dans le cas d’un drone, la durée du vol repose sur la puissance de la batterie. De ce fait, l’autonomie de l’appareil est variable, elle peut aller du 10 minutes à 30 minutes, voire plus.

Il convient également de vérifier le type de moteur : Brushless ou Coreless. Le premier est généralement installé dans les grands drones, ce qui est la preuve d’une longue durée de vie. Vous apprécierez également sa puissance et son fonctionnement ultrasilencieux. Autrement, le moteur Coreless équipe les petits quadcoptères. Certes, ils sont moins lourds, mais restent assez performants.

Quant à la résolution de la caméra, elle est l’un des critères de choix les plus importants. Forcément, la qualité des prises de vue dépendra de la caméra. Donc, pour pallier aux mauvaises surprises, il vaut mieux privilégier une caméra HD.

Le GPS intégré est l’une des fonctions indispensables sur un drone. Combinez-le avec le RTH ou « Return-to-home » qui est un dispositif qui ramène automatiquement le drone à son point de départ. Sinon, la fonction « Follow me » est également très appréciable, car l’appareil suit systématiquement le télépilote dans ses déplacements.

Quel est le meilleur mini drone ?

Avec l’avènement de nouvelles technologies, les drones civils sont de plus en plus sophistiqués et la concurrence entre les fabricants est particulièrement rude. Si certains modèles sont capables d’éviter les obstacles, d’autres se démarquent par leur format miniature. Mais avant de déterminer le meilleur mini drone, je vous invite à faire le point sur les critères de choix.

Comment choisir un mini drone ?

Malgré un format ultra-compact, le mini-drone n’a rien à envier aux modèles standard. Bien au contraire, son poids ultraléger et ses nombreuses fonctionnalités sont ses principaux atouts. Et pour faire le bon choix, concentrez-vous sur quelques paramètres :

  • La vitesse 
  • L’autonomie de la batterie 
  • Le design (le poids, la taille)
  • Les fonctionnalités
  • Le budget alloué
  • La qualité de la caméra

Opter pour un mini drone : les particularités

Les constructeurs redoublent d’ingéniosité pour offrir aux passionnés des mini-drones ultra perfectionnés. Ces équipements embarquent une caméra HD qui permet de réaliser des prises de vue aériennes à couper le souffle. Vous pouvez ainsi enregistrer des vidéos en différents formats : VGA, XGA, HD 720p, HD 1080p voire 4K. Comptez sur un large champ de vision et sur une grande stabilisation. En revanche, les performances d’un mini-drone sont moindres par rapport à celle d’un drone professionnel. L’autonomie laisse aussi à désirer, donc, il vaut mieux prévoir des batteries supplémentaires.

Le choix du mini drone se fera en fonction du type de pilote et de son niveau d’expérience. Il faut savoir que les débutants auront un peu de mal à piloter un drone. Il leur faut maîtriser les bonnes techniques de pilotage.

Choisir entre un mini-drone prémonté et un mini drone à monter soi-même

Les amateurs de mini-drone seront amenés à choisir entre un appareil prêt à voler ou RTF et les modèles prêts à binder ou BND. Pour un débutant, il vaut mieux privilégier l’aéronef RTF. Les plus aguerris pourront monter eux-mêmes leur mini-drone, car l’assemblage des différentes pièces requiert un certain niveau d’expertise. Vous pouvez toujours vous référer aux comparatifs des meilleurs drones avant de vous arrêter sur un modèle en particulier.

drone comparatif

Quel est le meilleur drone avec caméra ?

Si vous comptez acheter le meilleur drone avec caméra haute définition, sachez que les prix sont un peu plus élevés, mais la qualité est bien au rendez-vous. En effet, les rendus d’image seront exceptionnels, aussi bien en mode photo que vidéo. Généralement les caméras HD sont caractérisées par une résolution de 5Mp à 20 Mégapixels, voire 4K UHD. Ajoutez-y une très large autonomie ainsi que des vitesses de pointe impressionnantes qui peuvent aller jusqu’à 100 km/h.

Comment choisir un drone avec caméra ?

Le choix d’un drone avec caméra sera avant tout basé sur les besoins de son utilisateur et de ses facultés de pilotage. Donc, si vous êtes un débutant, nous vous recommandons les drones de petit gabarit qui est assez facile à contrôler. Bien évidemment, les professionnels de la photographie miseront sur des drones performants et multifonctionnels.

Avant d’opter pour un drone avec caméra pas cher, il est préférable de se concentrer sur l’autonomie de vol. Plus la batterie est puissante, plus vous pourrez prendre des photos et des vidéos de qualité. Très souvent, les drones de petite taille ne volent que pendant une dizaine de minutes, du coup, il faudrait prévoir une batterie de rechange.

Mais avant de s’offrir son drone, le télé pilote devra se perfectionner dans les techniques de pilotage. Contrôler un quadricoptère en plein vol, avec une télécommande ou un smartphone, n’est pas toujours facile. Pour certains modèles, il est possible de fixer le smartphone sur la télécommande, ce qui facilite grandement le pilotage.

Les critères, comme la vitesse de pointe, seront aussi pris en compte. Elle varie d’un modèle à l’autre et, mine de rien, les drones civils peuvent atteindre une vitesse de 80 km/h voire plus. Par ailleurs, la capacité d’emport est très importante surtout dans le cas des drones avec caméra. Certes, la charge maximale n’excède pas les quelques kilos, néanmoins, c’est suffisant pour embarquer une caméra HD. Par contre, le drone Megacopter déroge à la règle puisqu’il peut supporter une charge de 61 kg en vol durant 37 secondes.

comparatif drone

Quel est le meilleur drone Dji ?

Dji n’est autre que le leader mondial en matière de drones civils et des systèmes de photographie aérienne. À elle seule, la marque chinoise détient plus de 50% des parts de marché. Ses offres sont surtout axées sur les drones civils pour tout public. Et pour être à la hauteur des attentes, le fabricant ne cesse de perfectionner ses drones Phantom, Spark ou encore Mavic.

Ce qu’il faut savoir sur les règlementations qui régissent l’usage des drones doit être dans un comparatif drone

Vu l’étendue des fonctionnalités des drones, il est tout à fait logique que l’usage de ce genre d’appareil soit règlementé. Rappelons notamment les incidents à l’aéroport de Gatwick où des drones ont survolé l’espace aérien. Pour éviter les incidents, la France a mis en place des mesures règlementaires depuis 2016.

Pour de plus amples détails sur les règlementations relatives aux drones, sachez que les télépilotes professionnels qui disposent de drones de plus de 800 grammes doivent détenir un titre aéronautique théorique délivré par la Direction générale de l’aviation civile ou DGAC. Le suivi d’une formation s’avère aussi obligatoire.

Une nouvelle règlementation a été adoptée depuis le 1er janvier 2019. Elle stipule que tout drone de plus de 800g doit être déclaré sur le site AlphaTango. Cela implique aussi que les appareils doivent être pourvus de signaux lumineux. D’ailleurs, pour faciliter l’usage de ces aéronefs, les constructeurs ont prévu des signaux lumineux règlementaires.

Si votre drone survole illégalement une zone interdite, vous êtes passible d’une lourde amende et d’un délai d’emprisonnement. À titre de référence, l’amende peut atteindre 15 000 euros et la peine de prison peut aller jusqu’à 6 mois. Avant de poster vos vidéos et les images aériennes sur les plateformes publiques, renseignez-vous sur la législation en vigueur.

Il ne faut pas oublier que les drones ne sont pas autorisés à survoler les zones urbaines. Ces aéronefs ne doivent pas non plus survoler un public ainsi que les sites sensibles tels que les aérodromes. À noter que les règlementations concernent surtout les drones professionnels et non les petits quadrimoteurs. Ces derniers sont surtout utilisés comme jouets (puissance moindre, portée minimale, autonomie réduite).

En résumé :

L’utilisation des aéronefs tels que les drones est régie par des règles de sécurité aérienne. Par conséquent, le télépilote devra :

  • Respecter la hauteur de vol maximum qui est de 150 mètres
  • Avoir un contact visuel permanent avec le drone
  • Ne pas faire voler son drone en ville ou près des zones sensibles telles qu’un aéroport, un aérodrome, une base militaire, une centrale nucléaire.

Le mot de la fin

Si l’utilisation des drones et réglementée, ces appareils aériens intègrent les toutes dernières technologies. De ce fait, ils sont plus qu’indispensables dans de nombreux domaines dont l’archéologie, la cartographie et autres. Ces aéronefs sont également sollicités par les professionnels de l’image qui s’en servent pour capturer des vidéos et des images aériennes inédites. Rappelons que le choix d’un drone dépendra de différents critères comme le prix, l’usage, le poids, l’autonomie de la batterie ou encore l’encombrement. À noter que pour le maniement des drones de plus de 800 grammes, le télé pilote doit suivre une formation et obtenir une attestation.

Conseils pour faire voler son drone en hiver


Drone comparatif en promotion en Septembre 2020